Issue de la section Judo de l’association sportive du CEA de Fontenay-aux-Roses, la section Judo de l’ASF se nomme AS.CEA-ASF Judo avant de devenir une section à part entière de l’ASF à la fin des années 70.

Dans un premier temps, tous les cours sont assurés par Gérard Duthoit, le professeur fondateur (ceinture noire 3ème dan et brevet d’état 2ème degré). Jusqu’en 1978, les cours se déroulent au gymnase de la Roue et les plus anciens se souviennent encore des séances de démontage des tatamis à la fin de chaque cours et des vestiaires rustiques sans douche. Avec l’achèvement du gymnase des Potiers (récemment rebaptisé gymnase Jean Fournier), la section prend possession d’un véritable dojo dédié aux Arts Martiaux. Sa surface fut doublée en 2000 pour faire face à l’augmentation des adhésions dans les différentes sections d’Arts Martiaux. Afin de le suppléer pour les entraînements orientés compétition, Gérard Duthoit fait appel à Jean-Luc Viaud qui enseigne aussi dans la ville de Bures-sur-Yvette. De cette association est née la compétition dite  » rencontre des 6 clubs  » pour laquelle chaque saison, l’ASF Judo et 5 autres clubs de l’Essonne se rencontrent à 4 reprises dans un esprit convivial mais aussi très compétitif pour y décrocher la 1ére place. La section y régne plusieurs saisons de suite durant les années 70-80.

En 1976 a lieu la première rencontre avec le club de Judo de Wiesloch, ville jumelée. Cette rencontre se déroule en alternance une année sur deux à Fontenay et à Wiesloch. Elle consiste en une compétition par équipe des poussins aux adultes avec un représentant par catégorie de poids. Ces rencontres laissent toujours d’excellents souvenirs à l’ensemble des participants. Malheureusement, cette manifestation n’a plus lieu du fait de l’instabilité du club de Wiesloch. Un autre fait important de cette époque est la qualification pour les championnats de France par équipe de 7 cadets de l’équipe de Fontenay-aux-Roses en 1981.

Lorsque la FFJDA mène une politique de renouveau du Jujitsu sous la dénomination « atémi Jujitsu« , l’ASF Judo et son président Paul Vidal ne sont pas les derniers à créer un cours Jujitsu au sein du club. Ce cours est repris et développé à partir de 1981 par Yves Renault, judoka issu du club, lorsqu’il obtient son BEES 1er degré.

En 1989, Jean-Luc Viaud quitte le club. Le président René Briet, sur recommandation de la ligue des Hauts de Seine, le remplace par Laurent Geffray alors CN 3ème dan. L’année suivante, Marc Plaisance, formé au club depuis 1972, obtient son diplôme de professeur de Judo et épaule G. Duthoit avant de le remplacer totalement lors de son départ en 1992.

En 1997, les différentes sections d’Arts Martiaux de l’ASF décident de s’unir pour réaliser les  » 24 heures d’Arts Martiaux non-stop  » au Gymnase du Parc à l’occasion du Téléthon. Ce marathon commence par les traditionnels cours de Judo du vendredi soir pendant lesquels la section avec son président Jacky Perru ont l’honneur de recevoir Maître Shozo Awazu 9ème dan (ceinture rouge). Fontenaisien de longue date, cet expert est envoyé en France par le Kodokan de Tokyo pour y développer cet Art martial. Le Judo français à tous les niveaux et notamment l’équipe de France lui doivent beaucoup.

A la fin des années 90, le club met en place le stage multi-sport pendant les vacances de printemps. Au départ, il se déroule sur Fontenay. Après une escapade en Angleterre, il a lieu depuis quelques années à Brommat dans l’Aveyron. Environ 25 jeunes judokas participent chaque année à ce stage mêlant judo, découverte du Jujitsu et diverses activités sportives (sports collectifs, piscine, escalarbre,…).

En 2000, après le décès d’Yves Renault, Bernard Vautey, formé aussi au club depuis 1975 et professeur depuis 1997, reprend les rênes du cours de Jujitsu et y développe l’approche du combat.

Afin de répondre à une forte demande des parents et après la mise au point d’une pédagogie spécifique par la FFJDA, le club développe à partir de 2001, les cours d’éveil Judo dédié aux jeunes de 4 et 5 ans. L’après-midi du mercredi est consacré à cette activité par cours d’une quinzaine de participants. Pour l’éveil Judo et les cours enfants débutants, Jérome Desnouhes aide en tant que moniteur les professeurs à dispenser leur enseignement.

Depuis 2002, la section s’engage auprès de la Ligue de Judo des Hauts de Seine avec l’organisation des Petits Tigres (catégorie poussin), du championnat départemental par équipe (catégories benjamin et minime) et la participation de 2 enseignants aux jurys de Kata et passage de grade en expression technique. En 2006, le championnat départemental cadet est organisé à Fontenay-aux-Roses.

Du loisir à la compétition, tout adhérent peut pratiquer, sur les tatamis fontenaisiens, le Judo selon son aspiration. Chaque année, la section engage des judokas dans les différents tournois d’Ile de France, les championnats de la FFJDA, scolaires et professionnels et les passages de grade techniques et compétitions. Certains parmi les plus jeunes se qualifient grâce à leurs résultats aux stages organisés par la Ligue des Hauts-de-Seine.

Chaque année, le club participe à la fête de la ville avec une démonstration en plein-air au Parc Sainte-Barbe. Enfin, la saison s’achève traditionnellement par une sortie à la mer pour les plus jeunes et la fête du club où les parents peuvent découvrir les différentes activités de la section (l’éveil, la pratique en loisir ou en compétition du Judo depuis 6 ans jusqu’à l’âge adulte ainsi que l’Atémi Ju-Jitsu). Cette fête se termine dans la plus grande convivialité autour d’un repas dansant réunissant les adhérents, leurs parents et leurs amis.

D’autres pages du club sont encore à écrire…